Tous les articles par Adéla Šebková

Honore Banidje : recherche & cv

Honoré Banidjè est doctorant en histoire dans le département de Pédagogie de l’Université Charles à Prague.

Ses recherches portent sur « La construction nationale au Bénin (1894-1975) à travers le prisme centre-européen » et visent à comparer les processus nationaux entre les Etats africains, principalement le Bénin, issus des mouvements décoloniaux et les Etats « successeurs » du centre de l’Europe, en l’occurrence la Tchéquoslovaquie, nés de la dislocation des empires centraux.

Contact : honore.banidje(@)cefres.cz

Formation

  • DEA en Droit de la personne et Démocratie, Chaire Unesco (Université d’Abomey-Calavi)
  • Maitrise en Histoire Africaine contemporaine (Université d’Abomey-Calavi)
  • Brevet d’Aptitude au Professorat de l’Enseignement Secondaire (Université d’Abomey-Calavi)

Séminaire historique franco-tchèque – 2020

Le CEFRES a repris le partenariat avec l’Institut d’histoire tchèque de la Faculté des lettres (Université Charles de Prague) pour l’organisation d’un séminaire en histoire. Ce séminaire hebdomadaire, ouvert aux étudiants tchèques francophones etet français en séjour Erasmus, fait intervenir des chercheurs français autour d’un thème fédérateur choisi chaque semestre.

Date et horaires : le jeudi, de 9h à 12h30
Lieu : Faculté des lettres de l’Université Charles (nám. J. Palacha 2, salle 201). Jusqu’à la levée des restrictions sanitaires, le séminaire a lieu en ligne. Pour s’inscrire, contactez jaroslav.svatek(@)ff.cuni.cz
Langue
: français
Thème du 1er semestre 2020-2021 : Altérité

Présentation du séminaire Les sociétés face à l’altérité et la diversité

Le séminaire historique franco-tchèque et l’atelier en sciences historiques traitent chaque année d’une thématique transversale et interdisciplinaire. En 2020, il s’agira d’étudier comment les sociétés, dans des contextes historiques et culturels différents, font face, appréhendent, gèrent l’altérité et la diversité. Nous nous demanderons notamment, à travers l’examen de plusieurs cas, comment ont été considérés dans l’histoire les rapports entre les différentes religions (musulmans et chrétiens, protestants et catholiques, par exemple) mais aussi les rapports avec différentes « minorités » (religieuses, nationales, sexuelles et autres).

Plusieurs pistes de réflexion pourront être suivies sur :

  • Les catégories de l’altérité : Le fou, l’étranger, l’immigré, le réfugié, l’altérité infra-nationale ou extra-nationale, réélle ou imaginée ;
  • Les opérations de construction de l’altérité, de catégorisation et d’étiquetage, de marquage, de qualification et disqualification ;
  • Les dispositifs de gestion de l’altérité : édits de tolérance et dispositifs de coexistence religieuse, politiques migratoires et d’intégration, politiques de la diversité politiques d’exclusion, racisme d’Etat ;
  • Les réalités vécues de l’altérité : discriminations, racisme, stigmatisation, indifférence ;
  • Les conflits impliquant l’altérité : rixes, pogroms, conflits ethniques, génocides.

Programme

1er octobre 2020 Séminaire : Introduction au premier semestre

8 octobre 2020 Jaroslav SVÁTEK Rencontre des étudiants au CEFRES

5 novembre 2020 Fedora PARKMANN (Institut d’histoire de l’art de l’Académie tchèque des sciences / CEFRES) Altérité, rapports de classe et photographie

12 novembre 2020 Michèle BAUSSANT (CEFRES) Étrangers sans rémission et exilés des mondes coloniaux : une approche comparative (Algérie-Égypte) 26 novembre 2020 Bernhard STRUCK (St. Andrews University / Associate at CEFRES) La Prusse avait -elle une histoire atlantique ou comment écrire une histoire globale de 1772 ? Réflexions sur l’Europe moderne dans une perspective transnationale

3 décembre 2020 Adrien BEAUDUIN (CEU / CEFRES) Normalité et altérité dans le discours du parti Liberté et Démocratie directe (SPD) de Tomio Okamura en République tchèque

10 décembre 2020 Maria KOKKINOU (CEFRES / Université Charles) C’est qui l’Autre ? Réflexions du point de vue anthropologique

7 janvier 2021 Test de fin de semestre (interrogation du séminaire et de l’atelier)

Voir plus d’informations sur le site de la Faculté des lettres.