Jeux historiques d’Europe centrale et orientale

Journée d’étude internationale

Quand : les 21–22 novembre 2022 et les 28-29 novembre 2022
Où :  Centre de conférence académique , Husova 4, Prague 1, et en ligne (Zoom)
Langue : anglais
Organisateurs
:

  • Juan Manuel Rubio Arevalo ( Département d’études médiévales, CEU, Vienne)
  • Olga Kalashnikova  (Département d’études médiévales, CEU, Vienne)
  • Jan Kremer (Institut de philosophie, Académie tchèque des Sciences & Centre français de recherche en sciences sociales – CEFRES)
  • Jakub Šindelář (Institut d’études internationales, Faculté de sciences sociales, Université Charles, Prague)

Le workshop est co-organisé par le  Départment d’études médiévales de L’Université d’Europe Centrale (Vienne) et par le CEFRES – Centre français de recherche en sciences sociales, Prague.

Plus d’ informations ici.

Cet atelier, en deux parties, vise à réunir des chercheurs d’Europe centrale et orientale intéressés par l’histoire dans les jeux, l’histoire des jeux, l’histoire étudiée par les jeux et la relation entre les jeux et l’enseignement de l’histoire. L’objectif de l’atelier est de permettre une première approche de la variété des recherches existantes sur les jeux historiques en Europe centrale et orientale. Nous aimerions comparer et découvrir les similitudes et les différences entre les traditions et les recherches menées dans ces différents pays en réunissant des historiens du jeu pour une future collaboration internationale. Nous souhaitons mettre en avant une approche interdisciplinaire. Outre des historiens et des archéologue, les spécialistes du cinéma, de la littérature, de la musique, des études médiatiques ou de genres, ainsi que les historiens de l’art, les anthropologues et les sociologues sont chaleureusement invités à répondre à cet appel.

Avec plus de soixante pour cent des Européens qui jouent régulièrement et un âge moyen des joueurs situé au-delà de trente ans, les jeux numériques sont devenus l’un des médias de masse les plus influents pour le façonnement de la culture historique. Ils sont essentiels, non seulement pour l’histoire publique, mais aussi pour la muséologie, la pédagogie, etc. Les jeux peuvent être utilisés par une grande variété de disciplines historiques comme une nouvelle forme historique, un sujet d’étude ou même un outil de recherche. Malgré ce potentiel, ils demeurent un phénomène relativement sous-estimé. La communauté universitaire que nous voudrions construire en Europe centrale et orientale pourrait contribuer à relever le défi de ce déficit.

La montée des régimes autocratiques et des idées extrémistes à travers l’Europe centrale et orientale rend d’autant plus pertinente une analyse critique des jeux historiques que ces derniers sont susceptibles d’être mis au service d’idéologies nationalistes et xénophobes. Une meilleure compréhension du médium ludique peut contribuer à dénoncer de tels abus. Notre objectif est aussi de promouvoir une recherche libre et indépendante là où elle est menacée et de soutenir les universitaires exilés eux et forcés d’abandonner leur travail. Bien qu’issus de pays différents, nous souhaitons vivre et travailler dans une Europe ouverte et pacifique. Notre atelier s’efforcera d’être  un tremplin pour des coopérations futures dans les études de jeux historiques.

Nous nous efforçons de créer une plateforme inclusive et informelle accessible aux participants de tous les pays d’Europe centrale et orientale et de tous les environnements sociaux. Par conséquent, toute la conférence sera gratuite et accessible en ligne. Les présentations individuelles seront enregistrées et publiées pour pouvoir être consultées ultérieurement. Les articles sélectionnés seront édités et publiés en ligne. La langue de travail de la conférence est l’anglais.

Programme

21 novembre

9.00-16.00 Presentations on the state of historical game studies in individual countries of Central and Eastern Europe (invited speakers)

22 novembre

1. Key-note lectures

9.00 Eugen Pfister: History in Games

10.00 Winfried Bergmeyer: History and preservation of Games

11.00 Vít Šisler: Historical Games and Education

12.00 Jörg Friedrich: Developing Historical Games

2. Roundtable

14.00 Roundtable debate 1: Theory and Methodology

15.30 Roundtable debate 2: Future of Historical Game Studies in Central and Eastern Europe

28 & 29 novembre

Le programme sera complété ultérieurement

 

 

 

Facebooktwitterlinkedin