source: https://suppliciaportopalo.wordpress.com/

Les tragédies en Méditerranée sur la scène italienne et européenne contemporaine

Troisième session du Séminaire interdisciplinaire francophone du CEFRES 2023. La carte et la frontière
En 2023, nous souhaiterions commencer par interroger l’acte même de délimiter et de représenter (un territoire, une période, une trajectoire), bref, à l’aide du feu croisé de nos disciplines respectives, interroger la carte et la frontière.

Lieu : Bibliothèque du CEFRES, Na Florenci 3, Prague 1
Date : le vendredi 9 juin de 10h à 11h30
Langue : français

Chiara MENGOZZI (Université Charles), discutante :
Michèle BAUSSANT (CNRS, CEFRES)

Si, jusqu’aux années 1990, les décès de migrants en mer se produisaient assez loin des côtes italiennes, la situation a changé dans les années 2000, à la suite d’un certain nombre de naufrages qui ont été largement médiatisés.

Après ces événements dramatiques, le débat public sur l’immigration évolue et la question du franchissement et du contrôle des frontières extérieures de l’Europe commence à occuper le devant de la scène. Or, pourquoi la littérature italienne, et plus encore ce domaine textuel que nous avons l’habitude d’appeler « littérature migrante », sont-elles restées, toutes les deux, si silencieuses face aux tragédies de la Méditerranée ? Et pourquoi les quelques romans qui traitent ce sujet ne parviennent-ils pas, pour la plupart, à représenter la Frontière dans toute sa profondeur spatiale, temporelle, expérientielle et idéologique ? Après avoir formulé quelques hypothèses à cet égard, la communication de Chiara Mengozzi expliquera pourquoi d’autres formes narratives, comme les enquêtes-récits, ou artistiques, comme le théâtre, se sont avérées plus efficaces que la forme romanesque. Enfin, elle proposera une brève analyse de deux pièces de théâtre, « Suppliantes à Portopalo » (2009) et « Bruits d’eaux » (2010), qui parviennent à mettre en scène l’expérience dramatique de la Frontière en réactivant la fonction principale de la tragédie antique, à savoir sa capacité à formaliser les conflits irréductibles de la cité.

Voir le programme complet du séminaire ici.

 

Source de la photo : https://suppliciaportopalo.wordpress.com/

Facebooktwitterlinkedin