Alessandro Testa : recherche & CV

Axes de recherche 1 et 3 : Déplacements, dépaysements et décalages & Objets, traces, mises en carte : espaces au quotidien.

Contact : alessandro.testa@fsv.cuni.cz

Alessandro Testa est Assistant Professor et Senior Researcher à l’Institut d’études sociologiques de l’Université Charles à Prague où, depuis 2020, il dirige le projet “ReEnchEu – The Re-Enchantment of Central-Eastern Europe”, pour lequel travaillent cinq chercheurs et chercheuses provenant de quatre pays européens différents. Auparavant, il a été stagiaire postdoctoral du programme Lise Meitner et chargé de cours à l’Université de Vienne (2015-2019).

Alessandro Testa a étudié l’histoire, l’ethnologie et les sciences religieuses. Depuis 2003, il a étudié, travaillé, et/ou mené des terrains ethnographiques sur de longue durée en Italie, France, Estonie, République tchèque, Allemagne, Autriche et Espagne (Catalogne). Ses domaines de recherches sont vastes, allant de la religion aux patrimoines culturels, de la culture populaire aux configurations et reconfigurations sociales dans la modernité, des formes de ritualité et de religiosité vernaculaire à l’ésotérisme, des identités collectives à l’idée d’Europe, des théories et méthodologies de la recherche en sciences sociales et historiques à l’épistémologie. Il a développé sa propre manière de poursuivre une anthropologie historique des sociétés européennes, notamment, mais pas exclusivement, de l’Europe post-communiste et méditerranéenne.

Au cours de sa carrière, il a enseigné en République tchèque, Allemagne, Slovénie, Slovaquie et Islande sur des thématiques variées : anthropologie historique, anthropologie des religions, anthropologie du patrimoine, anthropologie de l’Europe du Centre-Est, méthologie ethnographique.

Il a publié  quatre livres, quatre volumes édités, et quelques 70 articles dans des revues à comité de lecture ou chapitres d’ouvrages. Il a en outre présenté ses recherches lors de conférences et colloques dans une vingtaine de pays (120 présentations).

Sa longue expérience internationale l’a amené à devenir polyglotte – il peut parler et écrire sept langues – et il a une connaissance passive d’une demi-douzaine d’autres.
Au-delà de son expertise en sciences historiques et sociales, il a un intérêt profond et de longue durée pour la philosophie, la linguistique, les sciences cognitives et la biologie, bien que ses véritables passions restent la littérature, la musique, et les beaux-arts.

Ses publications et présentations peuvent être consultées et téléchargées ici.

 

Facebooktwitterlinkedin