Archives de catégorie : Mobilités

Appel à candidatures pour l’obtention de bourses par le CEU IAS (Institut for Avanced Study).

Invitation à candidater en vue de l’obtention des bourses d’études pour l’année académique 2015/2016 par le CEU Institute for Advanced Study (CEU IAS).

Date limite pour candidater aux trois bourses proposées : 26 octobre 2015.

Les candidatures sont ouvertes en vue de l’obtention des bourses présentées ci-dessous. Il est possible de soumettre une candidature à plus d’un programme, cependant le processus d’inscription et les exigences sont différentes.

BOURSES DE BASE SENIOR ET JUNIOR – 12-15 décernées chaque année

BOURSES HUMANITIES INITIATIVE JUNIOR  – 2 décernées chaque année

BOURSES THYSSEN@CEU IAS  – 2 décernées chaque année

Les boursiers CEU IAS  sont présents de  6 à 10 mois à Budapest et poursuivent leur recherche dans un cadre propice grâce à  la communauté intellectuelle composée des autres membres boursiers, et à l’atmosphère de l’Université.

Les bourses CEU IAS sont très compétitives et seront  attribuées en fonction de l’excellence académique.

Plus d’informations sur les appels à candidatures peuvent être trouvées sur le site du CEU IAS : http://ias.ceu.edu/calls-fellowship-applications-ceu-ias

 

Soutien à la mobilité internationale du CNRS 2016 au CEFRES

Rejoignez le CEFRES en mobilité courte !

Date-limite de dépôt des dossiers : 20 novembre 2015.

Période du séjour : de 3 à 9 mois en 2016.

Critères d’éligibilité : être chercheur, enseignant-chercheur ou ingénieur de recherche d’une unité de recherche dont le CNRS est la tutelle ou la cotutelle.

URL : http://www.cnrs.fr/inshs/relations-internationales/appel-a-propositions.htm

Dans le cadre du soutien à la mobilité internationale, l’InSHS propose aux chercheurs, enseignants-chercheurs et ingénieurs de recherche des unités de recherche dont le CNRS est tutelle ou cotutelle, une aide pour la réalisation d’actions de recherche à l’étranger, en 2016.

Cette aide concerne toutes les disciplines et tous les types de missions de recherche (travail de terrain, consultation de sources, montage de projet, rédaction d’ouvrage ou d’article en collaboration…). Elle s’applique à toutes les destinations (dans le respect des règles de séjour en vigueur dans les pays choisis) et à tout type d’institutions d’accueil.

Ces missions de recherche à l’étranger seront réalisées en 2016. Leur durée doit être supérieure à trois mois et ne peut excéder neuf mois. Cette aide se présente sous la forme d’un forfait mensuel de 2000 euros affecté à l’UMR et destiné à couvrir les frais de mission.

Les candidatures seront expertisées sur la base de leur qualité et de leur intérêt scientifique.

Éléments du dossier de candidature
  • une justification scientifique du projet (deux pages maximum)
  • un descriptif des actions prévues lors de la mission (une demi-page maximum)
  • l’utilisation prévue du budget demandé (une demi-page maximum)
  • un curriculum vitae
  • le formulaire SMI 2016 complété avec l’accord du directeur d’unité – pour le CEFRES : la directrice, Mme Clara Royer.
Pour tout renseignement

Aide à mobilité courte FMSH – CEFRES 2016

La Fondation Maison des sciences de l’homme (FMSH) et le CEFRES offrent à des post-doctorants de France un soutien à la mobilité de 1000 € par mois pour des périodes de 2 à 6 mois. Seront soutenus des projets de recherche qui peuvent s’inscrire dans la politique scientifique du CEFRES, en synergie avec ses chercheurs ou ses partenaires de République tchèque. Nous considérons les séjours visant à initier des projets scientifiques collaboratifs avec nos partenaires en Europe centrale. Les projets interdisciplinaires sont bienvenus.

Cet appel s’inscrit dans le cadre du programme de mobilité post-doctorale de courte durée lancé par la FMSH et ses partenaires.

Durée de la mobilité : 2 à 6 mois.

Prochaine date limite de candidature : 15 octobre 2015.

Période du séjour : 2016.

Nombre de mois-chercheurs disponibles : 12 mois.

Obligations des chercheurs accueillis au CEFRES

Les chercheurs en mobilité au CEFRES ont une obligation de résidence à Prague. Ils participent à la vie du centre, où ils disposent d’un espace de travail. Il leur est demandé de présenter leurs recherches devant leurs collègues au cours de leur séjour, au CEFRES et/ou dans l’une des institutions partenaires de la Plateforme CEFRES. Ils peuvent aussi être sollicités pour guider les doctorants du CEFRES et contribuer à la vie du centre (conférences, colloques, séminaires).

Éléments du dossier de candidature

Le dossier de candidature doit être adressé par mail sous forme d’un document électronique unique en format PDF, intitulé « Aide à la mobilité FMSH-CEFRES-votre nom », aux deux adresses suivantes : clararoyer@cefres.cz et spilar@msh-paris.fr. Les dossiers de candidature incomplets ou ne correspondant pas à la description ci-dessus ne seront pas pris en compte. Les candidatures doivent être rédigées en français. Elles comprendront :

  • le formulaire de candidature rempli – télécharger ici
  • une lettre de motivation exposant les raisons du séjour au CEFRES et les partenaires scientifiques qui vous intéressent en Europe centrale
  • un CV accompagné d’une liste de publications
  • un exposé du projet de recherche (maximum 5 pages), incluant précisément les étapes que vous pensez accomplir lors de votre séjour et le cadre théorique et méthodologique de votre travail.

Critères d’éligibilité

  • être post-doctorant associé à une institution de recherche en SHS française
  • être ressortissant d’un pays de l’Union européenne
  • travailler sur un sujet qui s’inscrive dans l’un des axes de recherche du CEFRES
  • maîtriser l’anglais à un bon niveau.

L’évaluation des candidatures sera assurée par un jury de sélection et les  résultats seront publiés au 1er décembre 2015.

Accueil de chercheurs étrangers : programmes de la Ville de Paris

Depuis 2003, la Ville de Paris a proposé un programme sélectif d’accueil de chercheurs étrangers dans des laboratoires publics de recherche parisiens situés dans Paris intra-muros pour une période limitée. Le programme a été substantiellement modifié en 2015. Il est désormais destiné à des post-doctorants uniquement. De plus, les dossiers doivent être adressés par les laboratoires d’accueil.

Voir les modalités du programme sur le site de la Ville de Paris et les résultats de la campagne 2015.

 

Bourses de recherche de la Ville de Paris sur la xénophobie et l’antisémitisme

La Ville de Paris a créé deux bourses de recherche sur la xénophobie et l’antisémitisme. D’un montant de 15 000€ chacune, elles sont décernées chaque année à un-e candidat-e français-e et un-e candidat-e étranger-e s’étant distingué-e par la qualité de son projet de recherche.

Voir les conditions et les formulaires de candidature sur le site de la Ville de Paris.

En 2015, la date limite de dépôt des candidatures est le 1er octobre.