Francouzsko-český historický seminář: Élisabeth Gaucher-Rémond

Kde: Filozofická fakulta, nám. Jana Palacha 2, místnost č. 201

Organizátoři: Univerzita Karlova v Praze, Filozofická fakulta / CEFRES

Jazyk: francouzština

À partir de figures légendaires devenues célèbres pour leurs tribulations avec le diable, les deux conférences proposent une réflexion sur le rôle de l’altérité dans la construction du sujet. Il s’agira de souligner l’opposition entre celui qui met tous ses efforts à arracher son âme à l’emprise de Satan et celui qui se plaît à jouer avec son démon dans l’espoir de connaître la peur. En replaçant ces légendes dans les divers héritages culturels qu’elles véhiculent, sans s’interdire quelques échappées vers des réécritures postmédiévales, on interrogera l’évolution des croyances qui s’y rattachent : du diable terroriste au démon impuissant.

Robert le Diable ou le refus de l’hérédité diabolique

Après un rapide exposé des influences historiques, mythiques et littéraires dont a pu s’inspirer le récit médiéval (XIIIe siècle), on s’intéressera plus spécifiquement aux conditions de l’accès à la sainteté que retrace l’histoire de l’enfant né du diable et aux traces d’intertextualité qu’elle atteste avec d’autres récits de conversion de la même époque.

Richard sans Peur ou le jeu avec le diable

Persécuté par un démon qui l’entraîne dans des aventures nocturnes, ce héros du XVe siècle, fils supposé de Robert le Diable, se caractérise par une intrépidité qui le rend indifférent à l’enjeu métaphysique de la rencontre surnaturelle. Il s’agira de réfléchir à la signification que revêt l’absence de peur à la fin du Moyen Age, tant au niveau de la parodie littéraire qu’à celui de l’exemplum moral.

Ancienne élève de l’École Normale Supérieure (Paris), Professeur de littérature et langue françaises du Moyen Âge à l’université de Nantes, Élisabeth Gaucher-Rémond est titulaire d’une licence d’histoire et d’une agrégation de Lettres. Après une thèse sur les biographies chevaleresques du XIIIe au XVe siècle (Champion, 1994), elle continue à explorer les interférences du réel et de l’imaginaire dans des récits historico-légendaires (Robert le Diable, Richard sans Peur) et dans la représentation de l’individu (programme interdisciplinaire MEDIEVARS). Elle prépare actuellement un essai sur les Formes autobiographiques dans la littérature médiévale et une édition de Richard sans Peur.

Sélection bibliographique

  • La Biographie chevaleresque. Typologie d’un genre (XIIIe-XVe s.), Paris, Champion, 1994 (Nouvelle Bibliothèque du Moyen Âge, 29).
  • Robert le Diable. Histoire d’une légende, Paris, Champion, 2003 (Essais sur le Moyen Âge, 29).
  • Robert le Diable, édition bilingue. Publication, traduction, présentation et notes, Paris, Champion, 2006 (Champion Classiques / Moyen Âge, 17).
  • Richard sans Peur, duc de Normandie : entre histoire et légende. Actes du colloque organisé au Havre par Laurence Mathey-Maille et Élisabeth Gaucher-Rémond, 29-30 mars 2012. Annales de Normandie, 64e année, n°1, janvier-juin 2014.
  • « La parodie du fantastique dans Richard sans Peur », « Furent les merveilles pruvees et les aventures truvees » (Hommage à Francis Dubost), Paris, Champion, 2005 (Colloques, congrès et conférences sur le Moyen Âge, 6), p.247-261.
  • « Les recettes du diable : le pouvoir et l’argent dans Richard sans Peur», Le prince, l’argent, les hommes au Moyen Âge (Mélanges offerts à Jean Kerhervé), Presses Universitaires de Rennes, 2008, p.323-330.
  • « Tentations et mariage sataniques dans Richard sans Peur : le détournement des modèles allégoriques et féeriques », Cahiers de Recherches Médiévales, 15 (La Tentation du parodique dans la littérature médiévale, études réunies par E. Gaucher), 2008, p.73-85.
  • « Robert le diable ou le ‘criminel repentant’ : la légende au miroir des récits de conversion », La légende de Robert le Diable du Moyen Âge au XXe siècle. (Actes du colloque de l’Universités de Caen (17 et 18 septembre 2009) édités par L.Mathey-Maille et H. Legros), Orléans, Paradigme, 2010, p.27-41.
  • « Les semblances du diable dans Richard sans Peur », Revue des langues romanes, CXIV, n°2 (Le déguisement dans la littérature française du Moyen Âge, textes réunis par J. Dufournet et C.Lachet), 2010(2), p.391-413.
  • « À propos des réécritures : Richard sans Peur, roman de l’ironie ?», Richard sans Peur, duc de Normandie : entre histoire et légende. Actes du colloque organisé au Havre par L.Mathey-Maille et E. Gaucher-Rémond, 29-30 mars 2012. Annales de Normandie, 64e année, n°1, janvier-juin 2014, p.215-228.
  • « Tentation de la chair, séduction de l’esprit : Richard sans Peur et le modèle érémitique », Chaire, chair et bonne Chère (Hommage à Paul Bretel), Presses Universitaires de Perpignan, 2014, p.21-34.
  • « Saint Julien l’Hospitalier et Robert le Diable », Hagiographie, Imaginaire, Littérature(Mélanges offerts à Jean-Pierre Perrot),  Université de Savoie, coll. « Écriture et représentation », n°28, 2015, p.127-143.

Historická sémantika v transnacionální a transdisciplinární perspektivě: případ „milieu“

Wolf FeuerhahnPřednáška francouzského badatele z CNRS Wolfa Feuerhahna, zástupce ředitele Centre Alexandre Koyré a ředitele časopisu Revue d’histoire des sciences humaines, o “Historické sémantice v transnacionální a transdiciplinární perspektivě” zaměřující se na případ “milieu”.

Jazyk: anglicky.

Místo: CEFRES, Národní 18, Praha 1, zasedací místnost, 7. patro.

Transdisciplinární historie je dnes velmi aktuální oblastí bádání. V posledních deseti letech měl tento historiografický obrat vliv také na konceptuální historii. Důraz je ve větší míře kladen na problémy transnacionální a transkulturní resémantizace pojmů. O této změně svědčí vznik a úspěch takových pojmů jako „travelling concepts“ (Mieke Bal) nebo „nomadic concepts“ (Olivier Christin).

Přednáška bude vycházet z transnacionální historie výrazu „milieu“. Tento výraz se přesunul z Francie do Německa, z dějin literatury do biologie a sociologie, a na závěr se stal základem francouzské teorie. Sloužil jako výraz určité podoby determinismu, jako spojení rozmachu přírodních věd a socialismu. Většina německých badatelů tuto teorii vyvracela a proti francouzskému pojmu stavěla slovo Umwelt, které se ale do francouzštiny zpětně překládá právě jako „milieu“, a stává se tak symbolem antideterministické a postmoderní filosofie (Deleuze).

Na příkladu pojmu „milieu“ bych chtěl představit to, co nazývám „transnacionální a historickou sémantikou“. Transnacionální a historická sémantika se staví protikladu ke Koselleckově konceptuální historii, v níž se a priori rozlišují slova a pojmy, a zkoumá způsob, jakým jsou slova sémanticky ovlivňována tím, jak se přesouvají mezi národy a disciplínami.

 

Kvantifikace života a smrti: společenské statistiky a životní pojištění v dualistické monarchii

V rámci společného semináře IMS – CEFRES “Mezi disciplínami a areály”, představí Mátyás Erdélyi (CEU, Budapest & CEFRES) své doktorské výzkumy na téma formování střední produktivistické třídy v habsburžoazní monarchii. Jeho prezentaci přijde diskutovat Wolf Feuerhahn, výzkumný pracovník CNRS, spoluředitel Centra Alexandre Koyré a šéfredaktor Revue d’histoire des sciences humaines.

Kde: knihovna-CEFRES, Na Florenci 3.

Jazyk: anglicky.

Střední Evropa na křižovatkách

Studijní den doktorandů z UMR EUR’ORBEM organizovaný laboratoří “Passages” ve spolupráci s FF UK a CEFRESem.

Místo:
14. dubna: konferenční sál – Na Florenci 3, schodiště C, 3. patro.
15. dubna: Filozofická fakulta (FF UK), nám. Jana Palacha, místnost 104.

Call for papers k nalezení zde.

Program
Čtvrtek 14. dubna : CEFRES, Na Florenci 3, Praha 1, vchod C, 3. patro.

9h-9h30 : Accueil des participants et ouverture des journées doctorales
–  Xavier Galmiche, directeur d’Eur’Orbem (Université Paris-Sorbonne)
–  Clara Royer, directrice du CEFRES
– Eva Voldřichová-Beránková, vice-directrice pour les relations internationales, Filozofická fakulta Univerzity Karlové

9h30-10h30. Session 1 : Transferts littéraires et intertextualités en Europe centrale
Modérateur : Claire Delaunay
Jean Boutan (Université Paris-Sorbonne) : « Czechs and Germans in the poetical rewritings of the Maidenwar in the romantic era: stanzas and stances on nation ».
Nicolas Porta (Université Paris-Sorbonne) : « Intertextualité centre-européenne et évolution dans les littératures tchèques contemporaines ».

Pause

11h-12h. Session 2 : La Tchécoslovaquie au XXe siècle, entre Est et Ouest
Modérateur : Clara Royer
Stéphanie Cirac (Université Paris-Sorbonne) : « Epistolarité et exil. Le réseau de correspondance d’un émigré russe en Tchécoslovaquie (1920-1944) ».
Lucie Dušková (Université Charles de Prague) : « Prague et la Tchécoslovaquie de nuit dans l’après-guerre : entre l’Occident et l’Orient, l’imaginaire et la pratique sociale de la fin de la guerre à la constitution socialiste ».

Déjeuner

14h-15h. Session 3 : Perception de l’« autre » européen dans les littératures slaves
Modérateur : Jean Boutan
Leandre Lucas (Université Paris-Sorbonne) : « Gontcharov et l’ailleurs européen ».
Jana Kantoříková (Université Charles de Prague / Université de Ratisbonne) : « Odkud to přišlo ?! La réception tchèque d’un décadent français ».

Pause

15h30-16h30. Session 4 : La science-fiction centre-européenne et ses échos d’Est en Ouest
Modérateur : Xavier Galmiche
Natalia Chumarova (Université Paris-Sorbonne) : « Stanislav Lem: une personnalité polonaise de la science-fiction soviétique ».
Alžběta Tichá (Université Charles de Prague) : « Des reflets de l’œuvre R.U.R. de l’écrivain tchèque Karel Čapek dans la pièce Frénésire ! ou le nouvel Orphée du dramaturge suisse David France Jakubec ».

18h. Projection du film Le Fils de Saul (avec sous-titres anglais). Filozofická fakulta Univerzity Karlovy, salle 131.

Pátek 15. dubna: Filozofická fakulta Univerzity Karlovy, místnost 104, náměstí Jana Palacha 1/2, 116 38 Praha 1.

9h30-11h. Session 5 : Echanges, réseaux et élites politiques et économiques
Modérateur : Eva Voldřichová-Beránková
Svetlana Skvortsova (Université Paris-Sorbonne) : « Les étapes de la formation du marché de l’art en Allemagne du XIXe siècle à nos jours ».
Matyas Erdélyi (CEFRES) : « Les écoles supérieures de commerce et les sciences du commerce : un projet national dans l’espace habsbourgeois (1867-1918) ».
Marián Lóži (Université Charles de Prague) : « French and Czech Communism in History and Historiography: Similarities, Influences and Possible Inspirations ».

Pause

11h30-12h30. Session 6 : Territoires et frontières au cœur de tensions
Modérateur : Ségolène Plyer
Ksenia Smolovic (Université Panthéon-Sorbonne) : « Discours français au lendemain de l’attentat de Sarajevo (1914) ».
Laura-Jane Duquesney (Université Paris-Sorbonne) : « La frontière entre la Moldavie et la Roumanie : une ex-frontière soviétique devenue frontière de l’Union européenne ».

Déjeuner

14h-15h. Session 7 : Politique

Marián Lozi : « Francouzský a český komunismus v historii i historiografii: Podobnosti, průniky a možné inspirace »
Lucie Dušková : « Prague et Tchécoslovaquie de nuit de l’après-guerre : entre l’Occident et l’Orient : l’imaginaire et la pratique sociale de la fin de la guerre à la constitution socialiste »

Pause

15h30-16h30. Table ronde : l’Europe centrale aux carrefours.

Visegrádské fórum: Ioana Popa, mezi Prahou a Bratislavou

Program

POPA_ISPPondělí 11. dubna – Praha

18h-20h
Přednáška a diskuse pro širokou veřejnost organizovaná CEFRESem a Francouzským institutem v Praze.
Téma: Překlady studené války: aktéři a praktiky cirkulace knih přes železnou oponu a jejich recepce ve Francii.
Diskutant: Jovanka Šotolová, vyučující na Ústavu translatologie FF UK a překladatelka z francouzštiny.
Jazyk: francouzsky se simultánním překladem do češtiny.
Kde: Francouzský institut v Praze, přednáškový sál, 5. patro.

Úterý 12. dubna – Bratislava

18h-20h
Přednáška určená pro širokou veřejnost pořádaná Ústavem světové literatury Slovenské akademie věd a Francouzským ústavem v Bratislavě.
Téma: Překládat pod nátlakem: sociologický přístup k transferům literatury z východní Evropy do Francie během studené váky.
Jazyk: francouzsky.
Kde: Francouzský institut v Bratislavě.

Středa 13. dubna – Bratislava

10h30-12h30
Seminář Ústavu světové literatury Slovenské akademie věd.
Téma: Institucionalizace a mezinárodní konstrukce studií kulturních areálů během studené války. Program o východo-evropském prostoru 6. sekce École Pratique des Hautes Études.
Jazyk: anglicky.
Kde: Ústav světové literatury Slovenské akademie věd.

Čtvrtek 14. a pátek 15. dubna – Praha

od 10h
Mezinárodní konference Překlad mezi jazykem, kulturou a dějinami organizovaná Katedrou jihoslovanských a balkanistických studií Filozofické fakulty Univerzity Karlovy v Praze, Ústavem světové literatury Slovenské akademie věd a Rumunským kulturním institutem (Institut Cultural Romaness de Praga).
Zahájení konference Ioanou Popou: Cesty překladů: sociologie literárních transferů Východ/Západ během studené války.
Organizátorky: Libuša Vajdová (ÚSVL SAV) a Libuše Valentová (FF UK).
Kde: Filozofická fakulta UK, Hybernská 3, Praha 1.
Kompletní program konference – zde.