Violence des éléments et réaction des hommes ?

Comment gérer au Moyen Âge les conséquences des catastrophes naturelles ?

Atelier franco-tchèque en science historique, deuxième partie
Jacques BERLIOZ (CNRS / EHESS, Paris)

Les catastrophes dites « naturelles » n’ont pas épargné le Moyen Âge. Leur connaissance est encore fragmentaire, alors qu’elles sont témoins du « dialogue entre un système social et un écosystème » (S. Briffaud). Continuer la lecture de Violence des éléments et réaction des hommes ?

La violence animale est-elle exemplaire au Moyen Âge ? Autour de la « cigogne adultère »

Atelier franco-tchèque en science historique, première partie
Jacques BERLIOZ (CNRS / EHESS, Paris)

Les animaux sont très souvent employés dans le discours exemplaire médiéval, et notamment dans les sermons. Comment les comportements violents des animaux sont-ils mis au service de ce discours ? Continuer la lecture de La violence animale est-elle exemplaire au Moyen Âge ? Autour de la « cigogne adultère »

Le sujet de l’action. Anthropologie philosophique et christologie

Atelier franco-tchèque en science historique
Alain de LIBERA, professeur au Collège de France

Séminaire

En prolongement du cours, le séminaire sera consacré à un aspect généralement occulté dans l’« histoire de la subjectivité » :  l’interaction entre anthropologie philosophique et formulation du dogme christologique. Continuer la lecture de Le sujet de l’action. Anthropologie philosophique et christologie

Archéologie philosophique et déconstruction

Atelier franco-tchèque en science historique
Alain de LIBERA, professeur au Collège de France

L’archéologie philosophique, héritée de la description kantienne d’une philosophische Archäologie comme « histoire philosophique de la philosophie », a été programmatiquement définie par Michel Foucault comme l’« histoire de ce qui rend nécessaire une certaine forme de pensée ». Continuer la lecture de Archéologie philosophique et déconstruction

Forum de la recherche : droit, relations internationales & aires culturelles

La Plateforme CEFRES a le plaisir de vous inviter au
FORUM DE LA RECHERCHE EN SCIENCES SOCIALES ET HUMAINES DE RÉPUBLIQUE TCHÈQUE
qu’elle organise afin de contribuer à définir la politique scientifique du CEFRES et lancer des coopérations scientifiques européennes.

La rencontre consacrée aux disciplines suivantes :

DROIT, RELATIONS INTERNATIONALES & AIRES CULTURELLES

aura lieu le jeudi 30 avril 2015 à partir de 14h
au CEFRES (Štěpánská 35, Prague 1, 5e étage)

Avec la participation, entre autres, de :
Relations internationales et aires culturelles : Pavel Barša, Paul Bauer (coordinateur), Lucie Cviklová, Jakub Grygar, Ondřej Horký-Hluchaň, Jana Kapičková, Kryštof Kozák, Petr Kratochvil, Luboš Kropáček, Nicolas Maslowski, Aurore Meyfroidt, Martin Michelot, Yvona Novotná, Martina Power, Božena Radiměřská, Jan Martin Rolenc, Clément Steuer (coordinateur), Luděk Sýkora, Stefano Taglia, Benjamin Tallis, Eliška Tomalová, Jana Vargovčíková, Anna Vidén, Michal Vít, Tomáš Weiss, Štěpánka Zemanová, Jan Zouplna
Droit : Pavel Šturma, Veronika Bílková, Jana Reschová, Solange Maslowski (coordinatrice), Alla Tymofeyeva, Vít Zvánovec, Jan Kober

Le CEFRES ouvre une nouvelle page de son histoire à la suite de la Convention de collaboration signée le 21 novembre 2014 entre l’Ambassade de France en République tchèque, le Centre national de la recherche scientifique (CNRS), l’Université Charles de Prague et l’Académie des sciences de la République tchèque. Cette convention a créé une Plateforme de coopération franco-tchèque en sciences humaines et sociales, dite « Plateforme CEFRES », avec l’AV ČR et l’UK. Aussi le CEFRES souhaite-t-il définir sa politique scientifique, c’est-à-dire ses trois axes de recherche, en concertation étroite avec les chercheurs de République tchèque désireux de travailler avec lui.
Au cours du mois d’avril, une série de réunions bi-disciplinaires permettront aux chercheurs de tous les domaines des sciences humaines et sociales qui le souhaitent de présenter leurs objets d’études et de discuter des possibilités de coopération que le CEFRES pourrait inclure dans ses axes scientifiques. Durant ces rencontres, la directrice du CEFRES, Mme Clara Royer, fera part de sa conception de l’activité de cette institution devenue, après 25 ans d’existence, une composante incontournable du milieu académique tchèque.