Archives de catégorie : L’équipe du CEFRES

Josef Šebek : recherche & CV

Sexualité et transformation sociale dans l’écriture de soi

Axe de recherche 2 : Normes et Transgressions

Contact : josef.sebek@ff.cuni.cz

Maître de conférences au Département de littérature tchèque et comparée de la Faculté des Lettres de l’université Charles. Spécialisé dans le matérialisme culturel, la sociologie de Pierre Bourdieu et la sociologie française contemporaine de la littérature, il travaille également sur la théorie du discours et de la rhétorique, la théorie médiatique de la littérature, les genres d’écriture de soi et la théorie queer. Rédacteur exécutif de la revue Slovo a smysl / Word & Sense, membre de l’équipe de rédaction d’Estetika: The European Journal of Aesthetics, il est notamment l’auteur de la monographie La littérature et le social : Bourdieu, Williams et leurs continuateurs (Prague, FF UK, 2019).

CV

Formation

2016 : doctorat ès lettres, Faculté des Lettres de l’université Charles, historie de la littérature et théorie littéraire

2010–2011 : SSEES University College London

2008 : master, Faculté des Lettres de l’université Charles, langue et littérature Tchèque, esthétique

 

Postes

Depuis 2018 – rédacteur exécutif de la revue Slovo a smysl / Word & Sense (Université Charles)

Depuis 2017 – Chercheur (2017) puis Maître de conférences (2019), Département de littérature tchèque et comparée de la Faculté des Lettres de l’université Charles

2016–2018 – Institut de littérature tchèque, Académie tchèque des sciences, Département de la théorie

Depuis 2008 – membre de l’équipe de rédaction d’Estetika: The Central European Journal of Aesthetics, depuis 2020 Estetika: The European Journal of Aesthetics (Université Charles – University of Helsinki)

Depuis 2005 – traducteur d’ouvrages et articles scientifiques

 

Choix de publications

Ouvrages
  • Literatura a sociálno. Bourdieu, Williams a jejich pokračovatelé. Praha, Filozofická fakulta, Univerzita Karlova 2019.
Directions d’ouvrages collectifs
  • Petr A. Bílek – Josef Šebek (eds.): Česká populární kultura. Transfery, transponování a další tranzitní procesy. Praha, Filozofická fakulta, Univerzita Karlova 2017.
  • Richard Müller – Josef Šebek (eds.): Texty v oběhu. Antologie z kulturně materialistického myšlení o literatuře.Praha, Academia 2014.
Articles et chapitres
  • ‘Sketch for a Self-Analysis’: Self-Reflexivity in Bourdieu’s Approach to Literature. In: Vojtěch Kolman, Tereza Matějčková (eds.): Perspectives on the Self: Reflexivity in the Humanities. De Gruyter, Berlin – New York 2022, p. 209–227.
  • The Author in the Making: Ethos, Posture, and Self-Creation. In: Vojtěch Kolman, Tomáš Murár (eds.): Devouring One’s Own Tail: Autopoiesis in Perspective. Praha, Karolinum 2022, p. 152–172.
  • ‘And Don’t Forget To Subscribe…’ Reality show RuPaul’s Drag Race mezi komplexní reprezentací queer identity a komodifikací individuality.“ In David Skalický, Jan Wiendl (eds.): Protřepat, nemíchat! Mezi literární vědou a kulturálními studii. K 60. narozeninám Petra A. Bílka. Praha, Univerzita Karlova, Filozofická fakulta 2022, p. 229–245.
  • Social Space, Physical Space, Representation of Space: Spatiality and Bourdieu’s Theory of the Literary Field. Brünner Beiträge zur Germanistik und Nordistik 35, 2021, no. 2, p. 7–21.
  • „Práce, o kterou se pokoušíte, se vám ani v nejmenším nedaří“: Reflexe psaní v povídkách Karla Miloty. Svět literatury 31, 2021, no. 63, p. 41–58.
  • Komunikace, roztok a medialita. K paradoxnímu charakteru Williamsova myšlení o médiu. In Richard Müller, Tomáš Chudý a kol.: Za obrysy média. Literatura a medialita. Praha, Karolinum, 2020, p. 393–418.
  • Richard Müller – Tomáš Chudý – Alice Jedličková – Josef Šebek – Stanislava Fedrová: Kroky k mediální teorii literatury. Závěrečná úvaha (polylog). In Richard Müller, Tomáš Chudý a kol.: Za obrysy média. Literatura a medialita. Praha, Karolinum, 2020, p. 567–581.
  • Komunikace a roztok. K pojetí média u Raymonda Williamse. Česká literatura 67, 2019, no. 5, p. 684–710.
  • Mezi sociální determinací a singularitou. Autorská postura podle Jérôma Meizoze. Slovo a smysl 16, 2019, no. 31, p. 261–262.
  • In Ondřej Sládek a kol.: Slovník literárněvědného strukturalismu. Brno, Host 2018, p. 540–549.
  • Literární pole. In Jan Matonoha a kol.: Za (de)konstruktivismem. Kritické koncepty (post)poststrukturální literární a kulturní teorie. Praha, Academia 2017, p. 318–332.
  • Výjimečný stav. Násilí a válka v prózách Ladislava Fukse. In Vít Schmarc (ed.): Obraz válek a konfliktů. V. kongres světové literárněvědné bohemistiky. Válka a konflikt v české literatuře. Praha, Akropolis 2015, p. 315–323.
  • Motiv a intertextovost. Vztahy mezi texty v literárněvědných pracích Alexandra Sticha. Acta Universitatis Carolinae. Philologica. Slavica Pragensia 42, 2014, no. 3, p. 211–221.
  • Literárněvědná metodologie Alexandra Sticha. Česká literatura 55, 2007, no. 4, p. 479–516.
Communications
    • Subversive ‘Realism’: Style, Latency, and Politics in the Novels of Ladislav Fuks, Congress of the International Comparative Literature Association, Tbilissi, Géorgie, 24–29 juillet 2022.
    • Literatura a společnost: Návrat sociologického pohledu?, kongres světové literárněvědné bohemistiky, Institut de littérature tchèque, Académie tchèque des sciences, Prague, 27–1 juin 2022.
    • Le miroir impossible: Politique, sexualité et transformation sociale dans l’autobiographie de Ladislav Fuks. « Le Crépuscule des paradigmes ? » Les canons culturels en Europe centrale : transgressions et réhabilitations depuis la fin du XXe siècle, Faculté des Lettres, Sorbonne Université, Paris, 23–25 mai 2022.
    • Literatura a sociálno: Číst literaturu „sociologicky“, nebo „v sociálním kontextu“?, ČSS 2021: sociologické reflexe | sociological reflections: Výroční konference České sociologické společnosti, online, Université Masaryk, Brno, 23–25 juin 2021.
    • „Moje zrcadlo“: Queer sebeprezentace Ladislava Fukse v nefikčních a fikčních textech, Teplé dějiny v českých zemích / Queering Czech History, Faculté des Lettres, Université Charles, Prague, 29–30 novembre 2019.
    • “Sketch for a Self-Analysis”: Self-Reflexive Aspects of Contemporary Literary Theory, Narrativity and Self-Creating Forms: Autopoiesis in Perspective, Faculté des Lettres, Université Charles, Prague, 18– 21 septembre 2019.
    • Le « Je » chez Bourdieu : L’auteur littéraire et le sujet linguistique. Dire « je ». Atelier autour de la subjectivité linguistique, Institut de Philosophie, Académie tchèque des sciences, Prague, 24 novembre 2017.
    • The Blurred Space In-Between: Repetition in Fiction and Affectivity. Congress of the International Comparative Literature Association, Vienne, Autriche, 21–27 juillet 2016.

Ange Pottin : recherche & CV

Imaginary Ecologies: Futuristic Technological Dwellings, Persistent Residual Entanglements

Projet TANDEM « Un espace domestique multi-espèces », avec Chloé Mondémé et Petr Gibas.

Ange Pottin est docteur en philosophie de l’Ecole Normale Supérieure de Paris. Ses recherches, qui articulent philosophie des techniques et Science and Technology Studies, sont notamment consacrées à l’analyse des industries énergétiques et chimiques, à la fois du point de vue de leur matérialité et des imaginaires qu’elles charrient.

Des premières méthodes de chimie de synthèse au XVIIIe siècle aux discours contemporains sur l’économie circulaire, l’industrie moderne s’est souvent représentée comme un système évoluant vers l’indépendance vis-à-vis des ressources naturelles et une gestion optimale de ses externalités – ce faisant, permettant paradoxalement de nouveaux cycles d’extraction et de prolifération de résidus. L’hypothèse directrice du projet de recherche est que de telles écologies imaginaires peuvent être étudiées comme un lieu de confrontation entre deux ensembles conflictuels de représentations et de pratiques de notre foyer technique et écologique : les habitations technologiques futuristes d’une part, les enchevêtrements résiduels de l’autre. Plus précisément, il s’agit d’analyser deux terrains d’enquête : certaines promesses de circularité avancées par les industries pétrolière et pétrochimique, et les imaginaires associés à la maintenance et au démantèlement de certaines installations nucléaires.

Plus d’information sur ce site.

 

CV

Formation

2022 : Doctorat en philosophie, Ecole Normale Supérieure de Paris, « Matière fertile. Le résidu radioactif, le capital fissile et l’écologie imaginaire de l’industrie nucléaire ».

2016 : Master d’histoire et philosophie des sciences, Université de Paris

2012-2018 : Elève à l’Ecole Normale Supérieure de Paris

 

Publication

Version en français : « Le pouvoir et les opérations : Simondon et les imaginaires de l’industrie nucléaire », Revue d’anthropologie des connaissances, 15-2, 2021

Version en anglais : « Power and Operations: Simondon and the Imaginaries of the Nuclear Industry », Trilogia, Ciencia Tecnologia Sociedad, 13-25.

Laura Brody : recherche & CV

Mémoires d’Imvros. Espaces identitaires transformés et appartenance à une île égéenne

Axe de recherche 1 – Déplacements, dépaysements et décalages : hommes, savoirs et pratiques

Axe de recherche 3 – Objets, traces, mises en carte : espaces au quotidien 

Contact : laura.brody[@]alumni.duke.edu

 

S’inscrivant dans le contexte plus large des études sur la transformation des diasporas, l’objectif de cette recherche est d’étudier les différences intergénérationnelles dans la relation que les membres de la diaspora Imvriot de langue grecque entretiennent avec Imvros (Gökçeada), l’une des îles cédées à la Turquie au lendemain de la Première Guerre mondiale. Le projet cherche à adopter une approche alternative pour comprendre les expériences d' »être Imvriote » et d' »appartenir à Imvros » en explorant les relations individuelles et collectives que les membres de la diaspora d’Imvros entretiennent avec l’île dans son ensemble et avec des sites spécifiques de l’île.

Continuer la lecture de Laura Brody : recherche & CV

Equipe des doctorants 2021-2022

Équipe des doctorants 2021–2022

Véronique Gruca

Contact : veronique.gruca(@)cefres.cz

est doctorante à  l’Université Paris-Nanterre. Sa thèse, intitulée Des histoires de famille. Sociabilité, rituels et vie quotidienne des éleveurs bouriates en Mongolie, s’inscrit dans l’axe 1 du CEFRES. Elle bénéficie d’une aide à la mobilité Jeunes chercheurs au CEFRES.

Jan Kremer

Contact : jan.kremer(@)cefres.cz

est doctorant à l’Université Charles de Prague. Sa thèse, intitulée The Digital Game as a Historical Representation. Medievalism and Czech Historical Culture s’inscrit dans l’axe 3 des recherches du CEFRES.  Il bénéficie d’une aide à la mobilité Plateforme CEFRES.

Nikola Ludlová

Contact : nikola.ludlova(@)cefres.cz

est doctorante au Département d’histoire de l’Université d’Europe centrale (Central European University) de Budapest.  Sa thèse, intitulée : La population Rom objet de science et des politiques d’État. Savoirs et citoyens en devenir dans l’après-guerre tchécoslovaque, 1945–1989, s’inscrit dans l’axe 2 des recherches du CEFRES. Elle bénéficie d’une aide à la mobilité Jeunes chercheurs au CEFRES.

Vojtěch Pojar

Contact : vojtech.pojar(@)cefres.cz

est doctorant l’Université d’Europe centrale (Central European University) de Budapest. Sa thèse, intitulée Les experts dans les transitions post-impériales : convergences et divergences des trajectoires d’eugenistes entre l’empire des Habsbourg et les États-nations, 1912-1939, s’inscrit dans l’axe 1 des recherches du CEFRES. Il bénéficie d’une aide à la mobilité Jeunes chercheurs au CEFRES.

Agnieszka Sobolewska

Contact : agnieszka.sobolewska(@)cefres.cz

est doctorante en cotutelle à l’Université de Varsovie et à Sorbonne Université. Sa thèse, intitulée Entre l’autoanalyse et l’autobiographie. Pratiques quotidiennes de l’écriture des premiers psychanalystes et l’importance des documents intimes pour le développement de la théorie freudienne, s’inscrit dans l’axe 2 des recherches du CEFRES. Elle bénéficie d’une aide à la mobilité Jeunes chercheurs au CEFRES.

Doctorants associés au CEFRES 2021–2022

Honoré Banidjè

Contact : honore.banidje(@)cefres.cz

est doctorant en histoire à la Faculté de Pédagogie de l’Université Charles à Prague. Ses recherches portent sur La construction nationale au Bénin (1894-1975) au prisme de l’Europe centrale et visent à comparer les processus nationaux entre les États africains, principalement le Bénin, issus des mouvements décoloniaux et les États « successeurs » nés de la dislocation des empires centraux, en l’occurrence la Tchécoslovaquie.

Adrien Beauduin

Contact: adrien.beauduin(@)cefres.cz

est doctorant à l’Université d’Europe centrale (Central European University) de Budapest. Sa thèse se penche sur les idées et les membres des partis de la nouvelle droite en Tchéquie et en Pologne et s’inscrit dans les axes 2 et 3 des recherches du CEFRES.

Alice Clabaut

Contact: alice.clabaut.billier(@)gmail.com

est doctorante en cotutelle entre l’Université Charles de Prague et Sorbonne Université (Paris), sous la direction de Florence Naugrette, Elisabeth Angel-Perez et Petr Christov. Sa thèse, intitulée Mises en scène et réception du théâtre de Samuel Beckett en France, en Allemagne et en République tchèque depuis la chute du mur de Berlin, s’inscrit dans l’axe 1 des recherches du CEFRES.

Astrid Greve Kristensen

Contact: astrid.grevekristensen(@)cefres.cz

est doctorante à l’Université Paris-Sorbonne sous la supervision de Clara Royer. Sa thèse, intitulée : Étrangers dans un étrange pays. Les orphelins dans la littérature d’Europe centrale et le recours au Village,  contribue à l’axe 3 des recherches du CEFRES.

Felipe Kaiser Fernandes

Contact : fernandes(@)cefres.cz

est doctorant à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales, affilié avec Institut Interdisciplinaire d’Anthropologie du Contemporain (IIAC), sous la direction de Sophie Wahnich. Son projet de thèse, intitulé Naissance d’une nation marchande : une ethnographie des réseaux marchands vietnamiens en Europe centrale, s’inscrit dans l’axe 1 du CEFRES.

Adéla Klinerová

Contact : adela.klinerova(@)cefres.cz

est doctorante en cotutelle entre l’Université Charles de Prague et l’École pratique des hautes études (Paris), sous la direction de Richard Biegel et Sabine Frommel. Sa thèse, consacrée à l’étude de la réception de l’architecture française de l’époque moderne au cours du XIXe siècle, s’inscrit dans l’axe 1 des recherches du CEFRES.

Barbora Kyereko

contact : barbora.kyereko(@)cefres.cz

est doctorante à l’Université Charles de Prague. Sa thèse intitulée Le Ghana, c’est le cacao, le cacao, c’est le Ghana : une étude de Theobroma cacao L. selon ses paramètres temporels, s’inscrit dans l’axe 3 des recherches du CEFRES.

Dušan J. Ljuboja

Contact : dusan.ljuboja(@)cefres.cz

est doctorant à l’université Eötvös Loránd de Budapest. Sa thèse intitulée L’État, le nationalisme et le panslavisme à « l’ère Metternich » (1815-1848). Le cas des Serbes de Pest et Buda, s’inscrit dans l’axe 3 des recherches du CEFRES.

Yuliya Moskvina

Contact : yuliya.moskvina(@)cefres.cz

est doctorante à l’Université Charles de Prague, sous la direction de Paul Blokker.  Sa thèse en sociologie, intitulée État, squat, société, s’inscrit dans l’axe 2 des recherches du CEFRES.

Arthur Pérodeau

Contact : perodeau.arthur(@)gmail.com

est doctorant à l’EHESS (Paris) et à l’Université Charles (Prague). Sa thèse, intitulée La chronique de Cosmas et des premiers continuateurs (XIIe -début du XIIIe siècle). La naissance d’une tradition historiographique tchèque, s’inscrit dans l’axe 3 des recherches du CEFRES.

Pascal Schneider

contact : pascal.charles.schneider(@)gmail.com

est doctorant en cotutelle entre l’Université Paris-Sorbonne (Paris IV) et l’Université de la Sarre, sous la direction de Johann Chapoutot et de Dietmar Hüser. Sa thèse d’histoire contemporaine intitulée : La sociologie des membres du NSDAP, le parti national-socialiste des travailleurs allemands, dans les territoires annexés du IIIe Reich (Alsace, Moselle, Eupen-Malmédy, Sudètes) de 1938 à 1944 s’inscrit dans l’axe 2 du CEFRES.

Florence Vychytil-Baudoux

Contact : florence.vychytil-baudoux(@)cefres.cz

est doctorante à l’École des hautes études en sciences sociales, sous la direction de Nancy L. Green. Sa thèse, intitulée Entre citoyenneté, ethnicité et politique d’exil, les logiques de l’intégration politique de la Polonia : France, États-Unis, Canada, 1945-1980, s’inscrit dans l’axe 1 des recherches du CEFRES.

 

Ciro Porcaro : Recherche & CV

Métonymie et stéréotypes : perspectives théoriques et discours sur l’immigration en langue allemande

Axe de recherche 1 – Déplacements, „dépaysements” et décalages : hommes, savoirs et pratiques

Contact : ciro.porcaro(@)cefres.cz

Ce projet a pour objet d’étude les phénomènes métonymiques en langue allemande. Une attention particulière y est portée au discours migratoire allemand et aux modèles métonymiques qui soulignent les stéréotypes sociaux (cf. Lakoff 1987). Plus spécifiquement, les phénomènes métonymiques qui contribuent à la compréhension stéréotypée de la catégorie des « migrants » (comprise comme catégorie de pratique dans le discours migratoire, sont identifiés et analysés avec une attention particulière au tabloïd Bild-Zeitung et au magazine d’information Der Spiegel). Afin d’analyser les thèmes du déplacement et de la migration, les méthodes et les instruments de la linguistique cognitive sont adoptés dans le cadre d’une approche analytique du discours (cf. Ziem 2013).

Continuer la lecture de Ciro Porcaro : Recherche & CV

Emina Zoletic : Recherche & CV

Transmission intergénérationnelle de la mémoire de la guerre : les cas des familles en Bosnie-Herzégovine et de la diaspora bosniaque en Europe

Axe de recherche 1 – Déplacements, „dépaysements” et décalages : hommes, savoirs et pratiques

Contact : emina.zoletic@cefres.cz

Ce projet de recherche doctorale porte sur la transmission intergénérationnelle de la mémoire, en mettant l’accent sur la première génération de Bosniaques ayant vécu la guerre de 1992-1995 et leurs enfants, nés après la guerre à Sarajevo et vivant actuellement dans les pays de l’UE, au Royaume-Uni et aux États-Unis. L’étude de la transmission de la mémoire de guerre a une grande importance sociale et politique. Puisque simplement, le passé ne disparaît pas et l’expérience vécue finit par devenir une narration transmise d’une génération à une autre. De plus, la mémoire collective peut rester endormie, prête à émerger plusieurs générations voire plusieurs siècles plus tard. L’objectif principal de ce projet est d’examiner la dynamique de transmission intergénérationnelle de la mémoire de la guerre au sein des familles vivant en Bosnie-Herzégovine et dans la diaspora bosniaque de l’UE, avec un accent mis en particulier sur la façon dont le passé y est rappelé, par exemple, la sélection, l’accentuation, le recalibrage, et dans quel but, par exemple, la construction identitaire, le besoin d’estime, l’autonomisation, le changement social, etc.

Continuer la lecture de Emina Zoletic : Recherche & CV